Project Description

Consolider les caractéristiques du sol

Pour de multiples applications et ouvrages, SIF maîtrise toutes les techniques d’injections.

L’injection consiste à faire pénétrer dans un milieu plus ou moins perméable, un matériau pompable (liquide, suspension, émulsion, mortier) appelé coulis d’injection. Ce milieu peut être naturel (sols, roches) ou artificiel (maçonneries, bétons). L’injection s’effectue généralement par des forages réalisés dans le milieu à traiter.

L’injection a pour but d’améliorer les caractéristiques du milieu traité ; il s’agit le plus souvent d’en améliorer la résistance mécanique et/ou d’en réduire la perméabilité par remplissage des vides. Les coulis peuvent remplir les vides du sol, les fissures d’une roche, les vides de dissolution (on parle alors d’injection de fissures, d’imprégnation, de remplissage), et/ou pénétrer avec déplacement du terrain par refoulement ou fracturation (on parle alors d’injection de compactage ou injection solide, et d’injection par claquages). L’injection avec déplacement peut être utilisée pour limiter les déformations d’ouvrage pouvant être engendrées par les excavations (galeries et tunnels, grandes fouilles urbaines, etc.) ; on parle alors d’injection de compensation (des tassements).

Les domaines d’applications :

  • Les excavations souterraines (tunnels) ont été depuis l’origine un domaine privilégié d’application des injections, tant pour l’imperméabilisation que pour la consolidation.
  • Pour l’étanchéité du terrain de fondation, les barrages font classiquement appel aux injections.
  • Les fouilles profondes ont souvent besoin d’un fond étanche pour limiter les débits de pompage à des niveaux acceptables.
  • Les injections sont également utilisées dans la protection de structures ou le confortement de leur fondation (digues, barrages..), dans le remplissage des anciennes carrières, dans le confinement de matériaux et de terrains à risque pour l’environnement.

Les techniques utilisées vont varier en fonction des objectifs recherchés et de la nature des terrains.

La chaîne informatique d’injection

Le contrôle de la qualité en cours d’exécution est un facteur clé de la réussite des chantiers d’injection. Pour cette raison, SOLETANCHE BACHY a développé une chaîne informatique pour gérer efficacement les milliers de données des chantiers d’injection, à tous les niveaux de la production : l’établissement du projet (implantation des forages, calcul des quantités à injecter) ; le contrôle de la centrale d’injection (surveillance des pompes, acquisition des mesures de débit et pression) ; enfin, le suivi technique de la qualité et de la production. 

L’apport de ces outils informatiques est considérable, car ils apportent tout à la fois :

  • Sécurité, grâce à une rigueur et à une précision accrue dans la prise des données et le contrôle des opérations sur le terrain ;
  • Qualité : grâce à la puissance des outils de synthèse et d’analyse : rapports, vues graphiques ;
  • Performance : des rendements de production accrus, et un contrôle efficace et compatible avec le rythme de plus en plus rapide des chantiers.

Nos méthodes

 

SIF et le groupe SOLETANCHE BACHY souhaite toujours repousser les limites de l’innovation dans un objectif de performance et de préservation de l’environnement.

Nous proposons également une méthode de biotechnologie innovante qui imite les processus naturels de calcification pour cimenter le sol en place, tout en maintenant sa porosité initiale.

Brochure Biocalcis

Nos réalisations d’injections de sol

Vous avez un projet ?

Contactez-nous

Vous avez un projet ?

Contactez-nous